Accueil / Maisons de rêve, maisons d'ailleurs / Asie / Maison design « Cubes house » (Ramot Hashavim, Israël)
© Itai Sikolsky

Maison design « Cubes house » (Ramot Hashavim, Israël)

Informations sur le projet :

Surface du Terrain : 3 000 m²
Atelier d’architecte : Néstor Sandbank architecture
Année de construction : 2013

Notre destination ce mois-ci pour notre maison de rêve est Israël. On reste donc une nouvelle fois sur le continent asiatique (Si, si, ne regarde pas wikipedia, Israël est bien sur le continent asiatique !). Un magnifique projet contemporain nommé « The cubes house ».

Conçue par l’architecte Argentin Néstor Sandbank, cette maison familiale adopte une approche éclectique dans l’organisation de ses différents espaces. La maison dans son ensemble est concentrée autour d’une grande pelouse à l’arrière. Elle se compose en fait de quatre modules séparés, reliés par des zones de transit au premier étage.

Une maison composée de cubes

Construit à Tel-Aviv, ce chef-d’œuvre de banlieue comprend une aile principale contenant toutes les pièces de vie. Avec une suite parentale au-dessus, puis les trois chambres restantes dans une aile entièrement séparée.

Tirant parti de l’expérience du cabinet d’architecture en matière d’immeuble d’appartements et d’autres propriétés multi-résidentielles, chaque chambre d’enfant est presque individualisé et occupe une structure autonome. Reliées par un seul couloir, les trois chambres d’enfants sont disposées en rangées perpendiculaires au bâtiment principal. Avec un espace de vie individuel au premier étage et des chambres au-dessus.

Chaque chambre à coucher a sa propre terrasse donnant sur la pelouse. Y compris le grand balcon de la suite parentale dans l’aile principale. La cour est soigneusement aménagée avec du mobilier d’extérieur contemporain pour l’intégrer au design de la résidence et en faire un élément essentiel de l’espace de vie de la maison.

À l’intérieur, les murs, en grande partie blancs, sont rehaussés de grandes œuvres d’art et d’un ton métallique foncé presque opposé à celui de l’escalier principal de la maison. On trouve également un balcon intérieur au-dessus du salon.

Chaque espace est généralement aligné avec un espace similaire à l’extérieur donnant sur la terrasse de la piscine. Cela permet au salon et à la salle à manger de s’ouvrir sur  l’extérieur par beau temps.

Chaque chambre d’enfant a ses propres éléments décoratifs et repères visuels uniques, ce qui leur confère une personnalité propre.

Le jardin comme pièce de vie

La pelouse de la maison est spacieuse et parfaitement aménagée. Avec de larges allées en dalles de béton encadrant des parcelles de jardin rectangulaires et divers aménagements extérieurs. La majorité de la maison est concentrée sur cet espace extérieur impressionnant, où se déroulent la plupart des activités sociales.

© Itai Sikolsky

Le long d’un des côtés de la propriété, un long bar en pierre offre une salle à manger et un espace pour boire et manger à plus d’une demi-douzaine de résidents et d’invités. Tandis que plus loin sur le béton, une table à manger extérieure plus formelle offre un espace de restauration alternatif.

© Itai Sikolsky

La maison est composée de deux étages. Au-dessus du sol et d’un étage au-dessous, avec des commodités personnalisées pour chaque occupant. La plus petite de ses deux ailes dispose de trois chambres à coucher privées complètement séparées. Elles sont destinées aux trois enfants de la famille, chacune avec sa propre terrasse donnant sur la piscine.
Au bord de l’eau, le patio est parsemé de fauteuils de salon ultramodernes. Ainsi que de tables assorties qui présentent la même teinte que l’ensemble de la maison.
Près des chambres des enfants, une grande sphère à la finition miroir est un élément sculptural supplémentaire de la pelouse. Chaque face de l’espace extérieur de la résidence est conçue pour prolonger l’élégance et le style moderne de l’édifice vers l’extérieur.

Une piscine… dans une piscine !

La piscine, comme de nombreux aménagements paysagers contemporains, est conçue autour de l’eau qu’elle contient. De même, elle se trouve ainsi au même niveau que la terrasse et le gazon qui l’entoure. Elle se déverse dans de petites fentes le long de chaque bord.

© Itai Sikolsky


Sur le côté, près des chambres d’enfants, une sculpture moderne supplémentaire (blanche et irrégulière) sert de banc.
Près de l’extrémité de la piscine, la pelouse s’arrête d’un coup tout comme le cadre en béton de l’eau. Cela crée un bord infini et une piscine miroir plus petite et abaissée comme une extension de l’espace de baignade.

Pendant la journée, des stores verticaux peuvent être utilisés sur toutes les fenêtres de la maison pour protéger du soleil de l’après-midi et de la vue des voisins.

© Itai Sikolsky


Bien que ces pièces soient concentrées autour de la pelouse, la maison doit fonctionner par elle-même pendant les jours où les extérieurs ne sont pas utilisables. À l’intérieur, de vastes chemins ont été aménagés pour relier la partie principale de l’habitation à ses trois structures satellites semi-indépendantes.

En plus de chaque chambre d’enfant qui a son propre balcon, la suite parentale dispose d’une spacieuse terrasse surélevée au coin de l’aile principale. Elle est construite avec une vue stratégique sur toutes les petites chambres de la maison et les espaces de vie au niveau inférieur.
Sous le balcon de la chambre à coucher principale, l’espace extérieur de repas offre une configuration pour huit personnes, avec des meubles contemporains et pratiques. Au-delà, un espace de vie extérieur chic occupe l’ombre entre les deux ailes de la maison et sous un auvent en toile.

Bien qu’elles aient une seule façade au premier étage qui s’étend sur toute leur largeur pour permettre un passage intérieur entre chaque espace, les trois chambres d’enfants sont des structures autonomes. Si le passage devait être enlevé, chacune d’elles seraient érigées en une tour personnelle compacte. Elles abriteraient les chambres des enfants, l’espace récréatif et le rangement.

Un certain nombre des grandes fenêtres de la maison sont munies de larges portes coulissantes en verre, ce qui permet aux pièces principales de s’ouvrir et de se mélanger avec la pelouse pour créer des espaces de divertissement plus grands et plus aérés que ceux intégrés au seul plan d’étage.

Un intérieur aussi contemporain que l’extérieur

Le salon principal de la maison est dominé par deux éléments : une vaste bibliothèque ouverte et un balcon surélevé, caractérisé par sa finition métallique foncée. La pièce a deux étages,  permettant l’entrée de la lumière par les fenêtres du rez-de-chaussée.

La pièce principal est séparée du reste par un espace long qu’elle occupe par la présence d’un grand tapis rectangulaire. Cela lui confère une atmosphère plus confortable avec les planchers de bois qui l’entourent. Des meubles allient sculpture du milieu du siècle et design contemporain, à la fois confortables et résolument modernes.

En bordure de la pièce, les tonalités métalliques du balcon s’étendent vers le bas sous la forme d’un escalier audacieux. Également un espace mural vierge recouvert d’art contemporain. A l’autre extrémité, une cuisine et un coin repas se détachent du salon de par leur disposition dans une partie de la pièce limitée à un seul étage en hauteur.

Cet escalier principal s’étend vers le bas jusqu’au sous-sol, chaque palier descendant d’un demi-niveau. L’escalier porte sur le même plancher de bois qui domine toute la maison.
Au rez-de-chaussée d’une des structures indépendantes des enfants, un espace de vie chic et énergique. Meublé et décoré avec la personnalité de chaque individu en tête. Un escalier en colimaçon conduit à la chambre à coucher.

Tous les espaces récréatifs extérieurs de la maison ne sont pas situés sur la pelouse entre les deux ailes. Ici, le sol de la salle de jeux s’étend vers l’extérieur sur la terrasse à côté de la première chambre d’enfant.

© Architecte : Néstor Sandbank

à propos de Weblord

Sur le net depuis 1997, ce site n'est pas mon premier coup d'essai. Passionné par le web, le cinéma, la musique, photo, je manque de temps pour tout conjuguer, mais adore partager avec vous. Alors partageons... sur la maison.

Voir aussi

Bridge house (New Delhi, Inde)

Nouvelle maison de rêve aujourd’hui. Nous prenons la direction d’un continent et d’un pays dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1