Accueil / Actualités / La maison / Logement : un nouveau plan de 9 milliards d’euros en faveur de l’accès au logement et de la mobilité des salariés

Logement : un nouveau plan de 9 milliards d’euros en faveur de l’accès au logement et de la mobilité des salariés

Quel est le rôle d’Action Logement ?

Action Logement vient d’annoncer la mise en place d’un nouveau plan d’investissement massif de 9 milliards d’euros, pour la période 2019-2022. En quoi consiste ce plan et comment se traduira-t-il concrètement ? On vous explique tout.

Action Logement est un acteur de référence dans le domaine du logement social et intermédiaire en France. L’objectif de cette association est de faciliter l’accès au logement, notamment pour favoriser l’emploi. C’est elle qui gère la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC), anciennement appelé dispositif du 1 % logement. Un dispositif qui collecte l’argent des entreprises pour aider les salariés à se loger, soit en construisant de nouveaux logements, soit en leur prêtant des logements sous caution.

Un pour cent logement

Action Logement joue un rôle majeur en France. Depuis sa création il y a plus de 60 ans, l’association qui emploie désormais 18 000 collaborateurs et possède 500 filiales immobilières, œuvre d’une part à construire et financer des logements sociaux et intermédiaires ; et d’autre part à accompagner les salariés dans leur mobilité résidentielle. Mais pas seulement : son rôle s’étend aussi à la sphère sociale, puisque Action Logement s’attache à mettre en valeur les zones de mixité sociale et à proposer des services d’aide au logement et à l’emploi, notamment pour les salariés ou personnes sans emploi en difficulté. Avec plus d’un million de logements sociaux construits à ce jour, Action Logement est donc l’entité la plus efficace dans son domaine.

Une enveloppe de 9 milliards pour améliorer l’accès au logement et la mobilité des salariés

C’est donc tout naturellement à Action Logement que se sont adressés les Partenaires sociaux pour faire évoluer de manière significative l’inégalité des territoires et la difficulté d’entrée dans l’emploi.

Début janvier, conformément à leur demande, l’organisation a validé la mobilisation d’une enveloppe de 9 milliards d’euros, en plus de son budget habituel, pour faciliter l’accès au logement des salariés et leur mobilité.

Une action concrète qui ne tombe pas du ciel : depuis deux ans déjà, Action Logement a engagé une profonde réforme de son organisation pour améliorer sa capacité financière et ainsi pouvoir investir davantage dans l’action sociale. Ce nouveau plan massif est donc l’occasion de mettre en pratique ses bonnes résolutions. D’après les porte-paroles d’Action Logement, il sera mis en œuvre dès le 1er trimestre 2019.

Une action concrète qui ne tombe pas du ciel : depuis deux ans déjà, Action Logement a engagé une profonde réforme de son organisation pour améliorer sa capacité financière et ainsi pouvoir investir davantage dans l’action sociale. Ce nouveau plan massif est donc l’occasion de mettre en pratique ses bonnes résolutions. D’après les porte-paroles d’Action Logement, il sera mis en œuvre dès le 1er trimestre 2019.

Comment se traduit concrètement ce nouveau projet d’Action Logement ?

Le plan d’Action Logement a plusieurs implications. Tout d’abord, il va permettre d’accompagner dans leur accès au logement et dans leur recherche d’emploi les salariés et les actifs les plus modestes. Conséquence directe : une réduction des problèmes d’accès au logement, mais aussi de pouvoir d’achat. Ensuite, il va permettre de les rapprocher de leur lieu de travail pour améliorer le bien-être au travail et la mobilité des salariés.

Mais ce plan n’a pas seulement une implication sociale. En effet, Action Logement se tourne de plus en plus vers des problématiques écologiques, et son investissement massif sera l’occasion d’améliorer les performances énergétiques des logements. Les 9 milliards d’euros mobilisés vont ainsi permettre de rénover des logements vieillissants aux performances énergétiques médiocres.

© Fioulreduc

Enfin, l’investissement d’Action Logement permettra à l’organisation de financer des travaux qui sont nécessaires pour améliorer le niveau de vie dans les logements sociaux et intermédiaires : création de nouveaux logements, transformation de bureaux inutilisés en logements, travaux des logements au vieillissement de leurs habitants, rénovation des logements sociaux insalubres, et démolition des appartements vacants en mauvais état, etc.

Pour vous donner une idée, voici comment Action Logement prévoit de répartir les investissements de cette enveloppe de 9 milliards :

  • 4 milliards pour financer des prêts bonifiés qui serviront d’une part à financer des rénovations de logements (par exemple pour effectuer des travaux d’isolation pour améliorer les performances thermiques du logement), et d’autre part à aider les salariés à déménager ;
Les postes de déperdition de chaleur dans la maison
© Ville de Nantes
  • 3 milliards d’engagement en fonds propres ;
  • 2 milliards de subventions (par exemple pour financer la construction d’espaces de travail partagés).

 « C’est un plan très ambitieux avec des mesures qui améliorent le quotidien des Français »

Julien Denormandie, le Ministre chargé de la ville et des logements.


Quoi qu’il en soit, sa mise en place est prévue pour le début de cette année. On attend de voir les premiers résultats…

à propos de Weblord

Sur le net depuis 1997, ce site n'est pas mon premier coup d'essai. Passionné par le web, le cinéma, la musique, photo, je manque de temps pour tout conjuguer, mais adore partager avec vous. Alors partageons... sur la maison.

Voir aussi

Idées pour agrémenter votre maison : la pergola moderne

Une pergola moderne ajoute une touche design qui apporte un cachet indéniable à votre maison. …

Laisser un commentaire

21 Partages
Partagez21
Tweetez
Enregistrer