Urgent
Accueil / Notre projet / Second oeuvre / Abandon de chantier par notre plombier !!!!

Abandon de chantier par notre plombier !!!!

Vous avez bien lu ! Après un chantier qui s’était plutôt pas trop mal déroulé jusque là, cela fait un mois et demi que notre plombier n’a plus donné signe de vie, et a complètement abandonné ses travaux et notre chantier. Retour dans la suite de ce billet sur ces événements. Rien de mieux pour vous mettre le moral à zéro, et rendre vos nuits bien moins douces…

Au secours le plombier a disparu !

C’est donc une méga tuile (sans mauvais jeu de mot) qui nous est tombée dessus. Elle concerne un lot très important de nos travaux, et nous a fait prendre beaucoup de retard. Depuis de nombreux mois, il était devenu compliqué de faire venir le plombier sur le chantier. Les relances téléphoniques étaient nombreuses et malgré tout, nous étions quand même arrivé à lui faire finir la pose du plancher chauffant comme nous vous le montrions dans ce billet. Il est évident que nous appréhendons avec une certaine angoisse la mise en eau de notre réseau chauffage, et réseau eau chaude/eau froide. Même si, à priori, nous pensons que ce qui a été réalisé, l’a été correctement.

La riposte : Lettre recommandée et constat d’huissier

Pratiquement tout de suite après la réalisation du plancher chauffant, le plombier a donc disparu. Après maintes et maintes appels téléphoniques de notre maître d’œuvre. Une première lettre recommandée de mise en demeure de reprendre le chantier lui a été envoyée le 02 avril 2010. Là, comme par miracle, il a décidé de répondre, par lettre recommandée, en joignant une facture, et un devis de suppléments !!

Suite à cette lettre et à de nombreux nouveaux coups de fils, le plombier à finalement daigner répondre au téléphone, et une réunion de « conciliation » a été programmée. Celle-ci s’était plutôt bien déroulée, puisque mis devant ses agissements le plombier reconnaissait ses erreurs. Chacun faisant un effort, il devait reprendre les travaux.
Mais évidemment tout cela était trop beau, puisque de nouveau celui-ci n’a plus donné signe de vie, ni n’a, évidemment, repris ses travaux.

Sur les conseils de l’assurance professionnel de notre maître d’œuvre, une seconde lettre recommandée de mise en demeure lui a été envoyée le 29 avril, avec ordre de reprendre les travaux et de les terminer sous quinzaine. Également, cette fois-ci, un huissier serait présent pour constater l’abandon du chantier. L’état d’avancement de celui-ci, et s’il n’était pas présent, de procéder à la clôture des comptes, et la résiliation de part son abandon de chantier de son marché de travaux.
Le plombier n’a jamais répondu à cette deuxième mise en demeure, pire, il n’a même jamais été chercher la lettre recommandée.

Depuis, un autre plombier à donc repris les travaux que cet artisan malhonnête n’a jamais voulu terminer. Un constat d’huissier a bel et bien été réalisé, et nous nous réservons le droit à tout moment (surtout en cas de découverte de malfaçons, mais même sans) de demander réparation devant la justice et d’exiger des dommages et intérêts.

Voilà. C’est une expérience dont nous nous serions franchement bien passé. Cela a été très dur à encaisser, et même à assumer, car cela induit des frais, et risque même de décaler notre date de déménagement. Nous espérons malgré tout, que tout se déroule bien par la suite, et que nous puissions vite oublier ce douloureux épisode.

à propos de Weblord

Sur le net depuis 1997, ce site n'est pas mon premier coup d'essai. Passionné par le web, le cinéma, la musique, photo, je manque de temps pour tout conjuguer, mais adore partager avec vous. Alors partageons... sur la maison.

Voir aussi

Enduits : le résultat une fois sec

Le 23 juin dernier, nous vous montrions l’application en cours de notre enduit de façade. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez
Partagez
+1